Plan de soutien à la santé : la médecine libérale oubliée !

Le plan exceptionnel de soutien à la santé dans le cadre de l’épidémie du Coronavirus vient d’être annoncé par le gouvernement. Ce sont 8 milliards qui vont être consacrés à la réorganisation et au soutien de notre système de santé.

Il est tout à fait logique que le pays reconnaisse et récompense ceux qui ont lutté et qui continuent à lutter quelques fois au péril de leur vie contre ce Coronavirus. Le soutien aux hospitaliers, en particulier les primes qui ont été décidées pour les soignants, est la moindre des reconnaissances que la Nation tout entière leur doit.

Toutefois, et dans ce contexte, il est incompréhensible que la médecine libérale et les autres professions de santé libérales  ont été totalement oubliées, même pas citées !

Alors qu’aujourd’hui la majorité des médecins emportés par le Coronavirus sont des médecins libéraux, quel incroyable mépris vis-à-vis de ces courageux médecins et combattants de la première ligne.

Les médecins libéraux ne comprennent pas une telle situation. Ils ont tout autant besoin que les autres acteurs du système de santé d’être considérés et reconnus pour leur implication. D’autant qu’aujourd’hui c’est bien la médecine libérale qui doit être soutenue pour se réorienter, préparer le « jour d’après », investir dans l’innovation, organisationnelle comme technologique.

Il est urgent que le gouvernement répare cet oubli que les Français ne comprendraient pas, eux qui savent bien l’implication de leurs médecins de proximité.

La CSMF interpelle le gouvernement avec la plus extrême fermeté pour que ceci soit réparé dans les plus brefs délais.

 

Dr Jean-Paul Ortiz - Président

06 07 86 08 83

jp.ortiz@csmf.org

 

 

 

Relations presse : Adrien Chapron

01 43 18 88 17 / com@csmf.org

Mercredi, 15 avril, 2020