La CSMF salue la nomination d’Olivier Véran, nouveau ministre de la Santé

La CSMF salue la nomination d’Olivier Véran à la tête du ministère des Solidarités et de la Santé, et le fait qu’un médecin succède à un médecin, ce qui devrait permettre au nouveau ministre de bien comprendre les problèmes médicaux.

 

Cependant, le parcours hospitalier et les positions d’Olivier Véran en tant que député et rapporteur général de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale, notamment le forfait de réorientation vers la médecine de ville des urgences de l’hôpital, rendent la CSMF prudente. Elle s’interroge sur la capacité d’Olivier Véran de bien prendre en compte les spécificités et les difficultés actuelles de la médecine de ville.

 

Quelques dossiers urgents seront les témoins des choix du nouveau ministre de la Santé : arbitrage sur le service d’accès aux soins et numéro d’appel, financement des soins non programmés, création d’un étage supplémentaire pour la retraite des médecins libéraux sans augmentation de cotisations, reconnaissance de la place de la médecine spécialisée libérale dans le système de santé français, etc.

 

La CSMF se tient à la disposition du nouveau ministre des Solidarités et de la Santé pour discuter dans les prochains jours de tous ces dossiers urgents.

 

 

Dr Jean-Paul Ortiz - Président

06 07 86 08 83

jp.ortiz@csmf.org

 

 

Relations presse : Adrien Chapron

01 43 18 88 17 / com@csmf.org

 

 

Suivez toute l’actu de la CSMF : Facebook   Twitter   You Tube   www.csmf.org

 

Créée en 1928, la Confédération des Syndicats Médicaux Français est le premier syndicat de médecins français. Elle regroupe des syndicats de médecins libéraux généralistes et spécialistes et deux structures nationales, Les Généralistes-CSMF (médecins généralistes) et Les Spé-CSMF (médecins spécialistes). Elle fédère également 101 syndicats présents dans chaque département de métropole et d’outre-mer, les médecins à exercice particulier (MEP) et les médecins hospitaliers exerçant en libéral.

 

Elle défend et représente ses membres dans les différentes négociations, tables rondes auprès des institutions publiques notamment. Elle contribue tout au long de leur pratique à la formation permanente et les accompagne tout au long de leur parcours.

 

Dans ses valeurs, la CSMF revendique l’indépendance et la probité de la médecine, défend un contrat avec la société et l’esprit conventionnel. Elle soutient une médecine « libérale et sociale », véritable acteur économique, d’innovation et de progrès. Elle assure la défense syndicale individuelle et collective de tous les médecins libéraux. Elle est présidée par le Dr Jean-Paul Ortiz, médecin néphrologue, depuis mars 2014.

Lundi, 17 février, 2020