Rôle du pharmacien : à chacun sa place dans une équipe coordonnée

L’Ordre des pharmaciens a émis aujourd’hui plusieurs propositions modifiant le rôle du pharmacien. Si la prévention est l’affaire de tous les professionnels de santé, celle-ci doit être organisée à l’intérieur des territoires, en coordonnant l’ensemble des acteurs concernés autour du médecin traitant et des médecins correspondants.

Une consultation globale de prévention est demandée depuis fort longtemps par la CSMF, à des âges clés de la vie. Sans nier l’apport des pharmaciens, l’accorder aux pharmaciens alors qu’elle ne l’a pas été aux médecins serait pour le moins saugrenu.

Les thèmes de santé publique tels que tabagisme, alimentation saine et dépistage de certains cancers, ne peuvent se concevoir qu’avec les médecins concernés, tout particulièrement le médecin traitant. Dans le respect des rôles de chacun, c’est par cette coordination des acteurs que la prévention sera correctement faite en France, dans une mobilisation de tous les professionnels de santé à l’échelon d’un territoire.

Les modifications des contours de métier et des rôles de chacun ne peuvent intervenir que par le dialogue entre les représentations professionnelles, et non au décours d’un quelconque projet de loi ou de modification unilatérale, sans tenir compte des impacts sur les autres professions.

La CSMF est particulièrement vigilante à ce que chacun reste dans son champ de mission et que les évolutions puissent se faire en ayant le souci de la coordination de la prise en charge des patients, et de la qualité des soins et de la santé voulue pour l’ensemble de la population.

La CSMF est prête à dialoguer avec la représentation professionnelle des pharmaciens ainsi qu’avec les autres professionnels de santé.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mercredi, 28 novembre, 2018